Pourquoi et comment purifier l’organisme après les fêtes

Pourquoi et comment purifier l’organisme après les fêtes

Le moment des fêtes est synonyme d’excès de nourriture où s’accumulent sucres et mauvais gras, et notre organisme s’affaiblit. Pourquoi ? Parce-que nos émonctoires, en présence de surcharge, s’activent à outrance. C’est le cas notamment du foie. Il le premier touché car il est chargé d’éliminer toutes les toxines accumulées par la nourriture. Quand apparaissent des troubles inhabituels (troubles gastriques, migraines, boutons, etc.), l’organisme nous fait savoir qu’il est en souffrance. C’est le moment de faire une petite pause, mais attention, pas n’importe comment ! Voici quelques conseils d’expert.

Pourquoi détoxifier l’organisme est important après une période de fêtes ?

Les repas festifs sont, la plupart du temps, très lourds et trop caloriques. Ces excès alimentaires malmènent notre organisme, et il nous le démontre en générant des troubles gastriques, de la fatigue, des poussées de boutons ou d’herpès… Signes qu’il est temps d’alléger notre alimentation ! Par contre, il ne s’agit pas d’arrêter de s’alimenter et de boire du bouillon toute la journée. En effet, l’hiver l’organisme a besoin de stocker pour lutter contre le froid. Le début de l’année n’est pas du tout approprié pour faire une cure détox, comme le prônent de nombreux médias.

Quand faire une cure détox ?

Les cures détox se font deux fois par an, à chaque changement de saison : à l’automne et au printemps. A l’automne pour permettre de mieux préparer l’organisme à l’arrivée de l’hiver. Au printemps pour favorise l’élimination des toxines stockées par une alimentation plus riche en hiver.

Quel régime alimentaire adopter ?

Il est important de nettoyer l’organisme du trop-plein accumulé pendant les fêtes. Ainsi, nous aidons nos émonctoires à éliminer les toxines et à se rééquilibrer. Pour ce faire, il est conseillé d’adapter une alimentation plus légère, mais adéquate pour l’hiver, de boire beaucoup, notamment des tisanes de plantes drainantes, de respirer et de s’aérer, et d’avoir une activité physique même minime.

Les fruits et légumes détoxifiants

En cette période d’après fêtes, il est conseillé de bannir les aliments gras qui épuisent l’organisme. Il faut manger plus léger, en favorisant une alimentation détoxifiante, notamment avec des fruits et des légumes qui se digèrent facilement et facilitent le travail des émonctoires. Pour le repas du soir, privilégier des soupes de légumes (brocolis, courgettes, chou, carottes, artichauts, asperges, etc.). Le mode de cuisson des légumes est également important. Cuire les légumes tout en douceur préserve les vitamines et les minéraux. On peut aussi privilégier les légumes qui se mangent crus comme les endives, les jeunes carottes, la laitue, la chicorée, les feuilles de plantain, ou encore le radis (rose ou noir). On oublie bien sûr les sucres raffinés, place aux fruits (pommes, bananes, ananas, citrons, mandarines, etc.), aux fruits secs, et aux céréales complètes. Le matin, les smoothies à base de banane sont très dynamisants et sont également coupe faim.

Ne pas négliger l’apport en protéines mais réduire celles issues des viandes rouges

Il est intéressant également de réduire l’apport en viandes rouges au profit d’autres, moins riches en lipides, comme les viandes blanches. Les végétariens, eux, trouvent leurs protéines dans les œufs, le tofu, le quinoa, les lentilles, les pois, les fèves, les graines de lin, et les fruits à coque. Parallèlement, pensons aux poissons gras comme le saumon et les sardines, riches en oméga3, graisses bénéfiques pour l’organisme.

Limiter l’alcool et réduire la caféine

Pour aider l’organisme et ses émonctoires à se rééquilibrer, il est recommandé de réduire l’alcool et de limiter la caféine (un petit café ou deux, c’est suffisant).

Boire beaucoup, beaucoup, beaucoup !

Boire est essentiel pour la santé, d’autant plus pour éliminer les toxines. L’eau bien sûr est à privilégier, tout comme le thé vert et les tisanes de plantes. Le jus de citron avec un peu d’eau chaude le matin est très efficace pour drainer le système digestif. On proscrit bien sûr les jus de fruits et les sodas, très riches en sucres. Boire un litre ½ à 2 litres par jour est idéal !

Les plantes drainantes

Sur le podium des plantes championnes de la détox, mention ++ pour le chardon marie, le desmodium et la fumerette. Ces plantes favorisent le bon fonctionnement du foie après les repas lourds, et par ce biais détoxifient l’organisme. On peut les utiliser seules en décoction, en association ensemble ou avec d’autres plantes. Il existe des synergies intéressantes dans certaines herboristeries. Outre les tisanes, une autre forme galénique est intéressante : les ampoules de plantes. Parmi les autres plantes drainantes efficaces figurent le gingembre, les feuilles d’artichaut, les racines de pissenlit, l’ortie, le thym, le romarin, le frêne, les feuilles de cassis, et le curcuma.

Plein feux sur le curcuma

Racine millénaire, le curcuma possède de très nombreuses vertus pour la santé. Très polyvalente, ses composés chimiques curcuminoïdes agissent sur la totalité de la sphère digestive. Entre autres vertus, la curcumine (molécule contenue dans le curcuma) est hépato-protectrice, et favorise l’élimination des toxines accumulées dans le foie.

Le charbon actif et l’argile

L’argile est également un grand champion de la détox. La blanche, utilisée chaque matin à jeun nettoie l’organisme de manière significative. Le charbon actif permet pour sa part d’éliminer les ballonnements et les flatulences, mais surtout d’absorber les impureté de l’organisme, surplus de graisses et toxines, poisons de nos systèmes.

Nettoyer et drainer la peau

Pour optimiser ce nettoyage d’après fêtes, on peut également nettoyer et drainer la peau. Pourquoi ? Car en cas d’excès de toxines, l’émonctoire de la peau a aussi son mot à dire, et les boutons sont de sortie ! Le sauna facial et les masques à l’argile sont parfaits pour cela.

Et enfin, respirer et s’aérer…

Tout protocole de naturopathie prodigue l’activité physique. Ne négligeons pas cette dernière partie car le mouvement est le moteur de la santé. Comme on dit : « un corps qui bouge est un corps qui vit » ! L’activité physique, même minime (20 minutes par jour, c’est déjà très bien), chasse la déprime et le stress, facilite la digestion, et fait baisser la glycémie (taux de sucre contenu dans le sang), et par la même occasion l’élimination des toxines. Le stretching et le yoga sont également parfaits pour étirer les muscles et en éliminer les toxines accumulées par l’inactivité. Le mouvement favorise également un meilleur sommeil, lui aussi moteur du bon fonctionnement de notre organisme.

Lire aussi…

Pourquoi est-il important de détoxifier son organisme : Système immunitaire et coronavirus, pourquoi est-il important de faire une cure détox

Prenez soin de vos intestins : 5 plantes pour prendre soin de ses intestins

Prenez soin de votre estomac : 5 plantes pour soulager l’estomac

 

Les commentaires sont clos.