Dossiers santé naturelle

Les solutions naturelles pour lutter contre la constipation

Le 12 mai 2016 , mis à jour le 7 mai 2021 — 7 minutes de lecture
Dans cet article, nous allons parler des effets thérapeutiques de certains extraits naturels et plantes médicinales. Pour que ces effets soient réels, n'oubliez que la qualité de ces produits est déterminante.

La constipation est un trouble digestif qui se manifeste par une difficulté à aller à la selle. L’origine de ce mal peut être multiples : cela peut être dû au stress, à l’alimentation, mais aussi au métabolisme individuel qui évolue avec l’âge. Il est important de rester vigilant, en cas d’absence de selle associée à de très fortes douleurs abdominales, car cette constipation peut alors être liée à une occlusion intestinale. Dans ce cas-là, votre constipation devient une urgence médicale. De même, si vous remarquez que vous faites régulièrement de la constipation peut-être avez-vous des intolérances alimentaires. Aussi, il peut être intéressant de voir avec un médecin nutritionniste pour qu’il vous adapte un régime alimentaire adapté. C’est pourquoi, il est important d’écouter votre corps et de ne pas hésiter à consulter votre médecin lorsque ce trouble commence à vous handicaper.

la constipation

Comment se prémunir de la constipation?

La première chose à faire pour stimuler un métabolisme lent, c’est de faire du sport

En effet, même si les muscles constituent la digestion (intestin…) ne sont pas des muscles strié squelettiques (plus vulgairement qu’on contrôle à l’inverse du biceps par exemple), ils obéissent au système nerveux somatique ou autonome avec les fibres parasympathique et sympathique. Plus vulgairement lorsque le corps est en état d’alerte ou de stress, il sécrète de l’adrénaline. Cette adrénaline, stimule le système sympathique ce qui crée : une dilatation de la pupille, une augmentation de la transpiration mais aussi une diminution de l’activité digestive… A l’inverse, lorsque le corps est dans un état de relaxation, il sécrète de l’acétylcholine qui a pour effet de ralentir le rythme cardiaque et respiratoire mais aussi d’augmenter la fonction digestive et la libido. Ainsi, certains sports comme la natation, le yoga peuvent aider à rétablir un bon métabolisme intestinal.

Bien s’hydrater et bien s’alimenter avec l’équation eau + fibre = mobilité intestinale améliorée l’association synergique aux propriétés laxatives

Les fibres sont des sucres lents qu’on retrouve dans les céréales complètes ou les graines de chia, de courge, … Quand elles rentrent en contact avec l’eau, ces fibres cellulosiques se gonflent permettant une meilleure mobilité de la matière.

L’aliment par excellence auquel on pense lorsqu’on recherche à améliorer la digestion et plus particulièrement le transit digestif, c’est le Psyllium blond à raison de 1 à 3 cuillères à café par jour selon le besoin ressentis, il peut aider à rééquilibrer la viscosité de la matière pour une meilleure évacuation de celle-ci.

Une alimentation qui stimule le péristaltisme

Le péristaltisme représente l’ensemble des contractions qu’effectue l’intestin. C’est ces contractations musculaires qui permettent d’éviter la constipation. Ainsi, certains aliments possèdent en eux des molécules qui agissent pour améliorer le péristaltisme digestif, comme :

  • Les pruneaux qui grâce à la dihydroxyphenylisatine améliore le transit intestinal
  • Les yaourts qui présentent des probiotiques améliorant la flore intestinale et in fine le transit en comblant un potentielle déséquilibre métabolique qui serait à l’origine du trouble

Les premiers gestes pour soulager une constipation qui s’installe

Toute constipation n’est pas dangereuse, dans un premier temps, si elle n’est pas accompagnée par d’autres maux, elle va surtout être gênante plus qu’handicapante. C’est pour ça, qu’il existe des produits de phytothérapie qui peuvent agir en cas de constipation bénigne.

Le gingembre

Le gingembre est connu en Asie pour stimuler l’organisme. Il est donc souvent utilisé en cas de baisse de libido mais aussi en cas baisse du métabolisme digestif. Le gingembre peut ainsi être utiliser en cuisine en tant qu’épice mais ces bienfaits sont décuplés lorsqu’il est sous forme d’huile essentielle.

Par définition, une huile essentielle est constitut l’essence de la plante médicinale obtenue par distillation ou par expression. L’huile essentielle est donc un concentré de principe actifs présent à l’origine dans la plante. Ces composés sont principalement pour l’huile essentielle de gingembre des carbures monoterpèniques et sesquiterpéniques qui ont des propriétés anti-infectieuses à large spectre, aidant à retrouver une homéostasie intestinale et ainsi favoriser une bonne digestion tout en limitant le risque de constipation.

Pour une bonne utilisation des huiles essentielles, il est souvent conseillé de diluer celle-ci avec des huiles végétales, alimentaire (pain, miel) ou encore des comprimés neutres. Si vous désirez utiliser l’huile essentielle de gingembre contre la constipation, le meilleur moyen est de la diluer avec des huiles végétales.

Les huiles végétales

En effets, les huiles végétales agissent comme des lubrifiants naturels mais si vous préférez avaler l’huile essentielle sur un comprimé neutre ou avec une cuillère de miel pour des raisons de goûts ou de régime spécifique, il n’y a aucun souci, vous ne perdrez pas les effets de l’huile essentielle de gingembre.

Toutefois pas besoin de prendre des huiles essentielles pour consommer des huiles végétales. Au sein de votre alimentation vous devez certainement déjà utiliser l’huile d’olive pour vos salades ou toute autre huiles disponibles dans le commerce pour un usage purement culinaire mais certaines huiles végétales issus de plante médicinales peuvent tout autant aider votre métabolisme qu’être très bon pour votre alimentation. L’huile de nigelle a beaucoup de vertus dont celle d’améliorer la digestion et l’immunité. Pour cette raison, cette huile peut autant accompagner votre prise d’huile essentielle de gingembre et qu’être utilisée en assaisonnement.

Les plantes médicinales

L’eau est à la base de la vie et dans la constipation c’est un lubrifiant naturel qui permet de « dérouiller » les intestins. Toutefois, si l’eau pure est essentielle à un bon métabolisme, l’eau enrichie à des plantes médicinales ne peut qu’être vertueux pour celui-ci. Les tisanes peuvent apparaitre comme une méthode de grand-mère pour améliorer la digestion, apaiser, etc… Pourtant lorsqu’on fait plus attention à la plante associer dans un thé, une décoction ou plus vulgairement une tisane. A savoir que le terme tisane est le terme générique en santé pour désigner toute association de plante médicinale à un solvant, donc le digestif alcoolique rentre aussi dans cette dénomination.

Dans le cas d’une constipation, il peut être intéressant de regarder de plus près la guimauve. La guimauve avant de donner son nom à un bonbon, est avant toute chose une plante dont le rhizome a des propriétés médicinales. En effet, la guimauve a parmi ses bienfaits, des propriétés émollientes qui permet d’agir comme un lubrifiant pour la matière fécale tout au long du système intestinal. Il peut donc être intéressant de terminer chaque repas par une tisane à la racine de guimauve. Attention toutefois, à ne pas confondre racine de guimauve avec les bonbons « guimauve » qu’on trouve en grande surface. A l’image du Coca-Cola ® qui n’est plus fabriqué aujourd’hui avec des feuilles de cocaïne, la guimauve qu’on trouve en confiserie sous forme de marshmallow (nom anglais de la guimauve qui s’est vulgarisé pour désigner la confiserie) n’est plus fabriquée par mucilage de la racine de guimauve. Aujourd’hui, le bonbon est simplement confectionné à l’aide de sucre de blanc d’œuf et de gélatine. Malheureusement vous n’aurez pas de bienfait à manger des bonbons mais c’est toujours bon pour le moral.

                                                                             rédigé par Marie-Astrid Boné

Laisser un commentaire