Les huiles essentielles de A à Z

L’huile essentielle de verveine odorante sédative et antidépressive

— 10 minutes de lecture
Cet article a pour objectif de vous faire découvrir les propriétés et caractéristiques propres de cette huile essentielle. Toutefois, sachez que ces propriétés sont fortement dépendantes de la qualité de l'huile essentielle. Voici un article pour vous aider à faire le bon choix : quelle marque d'huiles essentielles privilégier ?

La verveine citronnelle ou odorante, « Aloysia triphylla » ou « Lippia citriodora » est réputée pour l’arôme citronné exceptionnel de ses feuilles. Très facilement cultivée, même en pot, la verveine est largement utilisées en infusion, en cuisine et dans la préparation de délicieuses liqueurs. De ses sommités fleuries est extraite une huile essentielle aux forts pouvoirs relaxants, sédatifs et antidépresseurs, et également digestifs. Mais nous verrons dans cet article que l’huile essentielle de verveine odorante possède bien d’autres vertus. Il existe d’autres variétés de verveines, dont nous parlerons en quelques mots, et vous indiquerons tous les bienfaits et utilisations de cette huile essentielle magique.

Les propriétés et bienfaits de l’huile essentielle de verveine odorante, citronnée (Lippia citriodora)

Calmant du système nerveux central

Grâce à ses propriétés à la fois anti-dépressives, calmantes et sédatives mais aussi énergisantes et toniques, cette huile essentielle est d’une efficacité remarquable pour lutter contre les troubles neurologiques et nerveux comme la déprime passagère, la spasmophilie et les crises d’angoisse, l’insomnie et le stress. Elle agit également sur les esprits maussades (tristesse, mélancolie, pessimisme), le manque de concentration et de confiance en soi. On la recommande aussi lors de fatigue sexuelle et d’asthénie. Elle est parfaite également en cas de fatigue des suites d’une maladie, ou de convalescence. Elle est idéale pour parfumer et désinfecter la chambre du malade. Elle agit positivement sur le 4ème chakra « Anahata », le chakra du cœur, point névralgique entre les chakras supérieurs et inférieurs.

Équilibrant de l’hyperthyroïdie et de l’hypertension

Lorsque l’organisme produit des hormones thyroïdiennes en excès, on constate un dérèglement des fonctions vitales de l’organisme. Accélération du rythme cardiaque, fatigue chronique, angoisses, nervosité et anxiété… Voire palpitations et tachycardie. L’huile essentielle de verveine citronnée est calmante et vasodilatatrice, elle peut venir en soutien d’un traitement par simple olfaction ou par massage dilué.

Décongestionnant veineux pour les jambes lourdes et la cellulite

De par ses propriétés vasodilatatrices et fluidifiantes du système sanguin, l’huile essentielle de verveine odorante est un bon complément externe aux problèmes de rétention d’eau et de surpoids.

Désinfectant atmosphérique

L’huile essentielle de verveine odorante désinfecte l’atmosphère en cas d’épidémie bactériologique, et chasse les mauvaises odeurs de tabac et les odeurs désagréables en général.

Stimulant digestif

Antispasmodique et stimulante digestive, l’huile essentielle de verveine odorante facilite l’activité du système digestif. On l’emploie aisément pour soulager les brûlures d’estomac, les flatulences et ballonnements, et les problèmes de dyspepsie en général (digestion difficile). Antiseptique et vermifuge, elle est également intéressante pour lutter contre les vers intestinaux et est également connue par ses vertus de tonique pancréatique et vésiculaire.

Désencombrant pour le système respiratoire

Antiseptique naturel, l’huile essentielle de verveine odorante est intéressante pour soigner les infections ORL, et désencombrer le nez notamment en cas d’allergie et d’asthme.

Apaisant pour les douleurs et névralgies

Anti-névralgique puissante et anti-inflammatoire, l’huile essentielle de verveine citronnée est efficace pour soulager les douleurs articulaires, musculaires, d’arthrites et rhumatismales, ainsi que les tendinites.

Autres indications

A noter que cette huile essentielle est utilisée par les professionnels dans le traitement de la sclérose en plaques, de la maladie de Crohn, et de la maladie de Hodgkin. On l’utilise aussi en cas de fatigue cardiaque et de coronarite.

Comment utiliser l’huile essentielle de verveine citronnée

Pour stimuler ou calmer le système nerveux et pour retrouver un meilleur sommeil

Pour les adultes et les enfants de plus de 6 ans : Par voie cutanée, sous forme d’huile de massage thérapeutique : diluer une goutte d’huile essentielle de verveine citronnée dans neuf gouttes d’huile végétale de votre choix. Masser la colonne vertébrale et le plexus solaire avant le coucher. Il est recommandé de ne pas utiliser l’huile essentielle de verveine citronnée le matin ou en journée car elle est photosensibilisante et peut provoquer des brûlures au contact du soleil.

Pour les enfants à partir de 3 ans : par voie cutanée, il est préférable d’utiliser l’huile essentielle de petitgrain bigaradier : diluer une goutte d’huile essentielle pour 5 gouttes d’huile végétale.

Pour les bébés à partir de 3 mois : diluer 1 goutte d’huile essentielle de petit grain bigaradier pour 10 gouttes d’huile végétale.

L’huile essentielle de verveine odorante en diffusion atmosphérique est également possible, mais diluée avec d’autres huiles essentielles, en respectant un maximum de 30 % pour 70 % d’autres huiles essentielles. On peut utiliser en complément l’huile essentielle de petit grain bigaradier, le néroli ou encore l’ylang-ylang qui ont également un effet indéniable sur le système nerveux.

L’inhalation sèche est aussi possible : une goutte sur un mouchoir, à respirer plusieurs fois dans la journée ou le soir avant le coucher.

A noter que ces huiles thérapeutiques agissent à la fois sur l’équilibre du système nerveux, du système respiratoire et du système cardiaque.

Pour soulager les jambes lourdes, la rétention d’eau et les varices

Toujours par voie cutanée et largement diluée, l’huile essentielle de verveine citronnée peut apporter un réconfort externe et local sur les zones engorgées (cellulite, rétention d’eau). Elle apportera également son support en cas de varices aux jambes.

Comment procéder et avec quelles autres huiles ?

Dans une flacon de 10ml d’huile végétale de calophyllum (huile particulièrement efficace pour ses propriétés circulatoires), ajouter 5 gouttes d’huile essentielle de verveine odorante et 5 gouttes d’huile essentielle de lentisque pistachier, une des meilleures huiles essentielles décongestionnantes. Une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée dans le mélange donnera un effet rafraîchissant au soin. Masser les jambes de bas en haut avec cette huile thérapeutique, le soir après la douche. Et autant que possible, relevez les jambes en position horizontale !

Pour favoriser la digestion, soulager les douleurs gastriques

La verveine officinale apaise les douleurs gastriques comme les gastrites et les colites spasmodiques. Elle se consomme bien sûr en tisane grâce à ses feuilles consommées fraîches ou séchées. Il existe également des teintures mère. Quant à son huile essentielle la verveine odorante, elle peut s’employer par voie orale, mais seulement sur avis médical.

Comment l’utiliser autrement ?

Avec l’huile essentielle, la voie cutanée sous forme de massage sur le ventre est toutefois possible mais toujours diluée dans une huile végétale et avec d’autres huiles essentielles. Pour la sphère gastrique, nous recommandons plutôt les huiles essentielles de coriandre graine, cardamone, gingembre et basilic.

Pour soulager les douleurs et névralgies

La meilleure utilisation pour soulager les douleurs est, comme pour les autres affections, la voie de massage. Pour soulager l’arthrite, les inflammations des articulations, les rhumatismes, les tendinites ou douleurs musculaires, ajouter une ou 2 gouttes d’huile essentielle de verveine odorante dans une noisette d’huile végétale et masser la zone endolorie.

Quelle différence y a t-il entre la verveine officinale, odorante et citronnée, la verveine Yunnan et la litsée citronnée ?

Pas simple de s’y retrouver dans toute cette jungle, entre les noms biologiques et les noms latins ! Il existe de nombreuses variétés de verveine, entre la variété odorante et citronnée, la variété officinale, la verveine Yunnan ou exotique et la litsée citronnée. Un combo un peu complexe, je vous l’accorde !

Pour commencer, la verveine officinale « Verbena officinalis » est souvent confondue avec sa cousine odorante. Celle-ci ne produit pas suffisamment d’huile essentielle pour qu’elle puisse en être extraite. Elle s’emploie essentiellement en tisane ou sous forme de teintures-mère. Cette variété, dont les feuilles sont sans parfum ni odeur, possède toutefois des vertus très intéressantes en phytothérapie, notamment pour soulager les douleurs digestives.

Originaire d’Asie, la verveine Yunnan, appelée aussi verveine exotique, porte également le nom de litsée citronnée. Petit arbuste tropical formant des grains semblables au poivre, cette variété porte le nom latin de « Litsea cubeba ».

L’huile essentielle de litsée citronnée est obtenue par distillation des feuilles et des noix. Cette variété possède elle aussi des vertus calmantes et antidépressives extraordinaires, mais elle a un parfum un peu moins subtile que sa cousine la verveine orodante. Elle est réservée à l’adulte et s’utilise toujours très diluée car elle est très irritante et dermocaustique si elle est mal utilisée.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle de verveine odorante

Restons vigilent quant à l’utilisation de cette huile essentielle, et gardons à l’esprit que ses composants présentent un potentiel danger pour la santé. La voie orale est strictement réservée aux professionnels qui sont formés pour vous conseiller sur les doses possibles, selon le terrain de chacun.

Pour profiter de ses extraordinaires propriétés pour le bien être, privilégiez la voie cutanée, sous forme de massages thérapeutiques. Toutefois, cette huile essentielle est très irritante pour la peau si elle est utilisée à l’état pur. Elle doit impérativement être diluée dans une base de support (huile végétale, aloe vera) avant son application, à raison de 15 % d’huile essentielle de verveine pour 85 % de base de support.

La voie de diffusion est également possible, mais toujours diluée avec d’autres huiles essentielles à 30 % pour 70 % d’autres huiles.

L’inhalation sèche est aussi préconisée sans danger : sur un galet de terre ou un mouchoir. A noter que les huiles essentielles sont très volatiles. Une fois respirée 3 ou 4 fois, elle ne fera plus effet. Renouveler l’opération plusieurs fois dans la journée, ou le soir au coucher.

On peut l’employer également dans le bain, mais préalablement diluée dans une base dispersante comme les sels de bain, ou le solubol.

L’huile essentielle de verveine odorante peut être utilisée en diffusion par les femmes enceintes de plus de 3 mois, par les femmes allaitantes, et les enfants de plus de 3 ans. Cependant, nous conseillons plutôt l’utilisation de petit grain bigaradier aux propriétés identiques. Toujours bien respecter les indications du diffuseur selon son mode de diffusion, et bien aérer les pièces avant et après.

Notons également que l’huile essentielle de verveine odorante est hormon-like. Les personnes présentant un cancer ou un antécédent de cancer hormono-dépendant, doivent l’utiliser sur avis médical. Les personnes personnes épileptiques et allergiques également.

Elle est photosensibilisante et peut provoquer des brûlures au contact des rayons du soleil. L’utiliser de préférence le soir.

Une réponse à “L’huile essentielle de verveine odorante sédative et antidépressive”

Laisser un commentaire