Les huiles essentielles de A à Z

L’huile essentielle de tanaisie annuelle pour les allergies de la peau et le soin des cheveux

Le 2 juillet 2016 , mis à jour le 4 août 2021 — 9 minutes de lecture
Cet article a pour objectif de vous faire découvrir les propriétés et caractéristiques propres de cette huile essentielle. Toutefois, sachez que ces propriétés sont fortement dépendantes de la qualité de l'huile essentielle. Voici un article pour vous aider à faire le bon choix : comment acheter des huiles essentielles de qualité ?

Tanaisie annuelle

Appelée également « camomille bleue » ou « camomille du Maroc », l’huile essentielle de tanaisie annuelle est aussi bleue que ses fleurs sont jaunes. Originaire du nord du Maroc et du sud de l’Espagne, cette plante est reconnue pour son efficacité redoutable pour le soin des infections de la peau et des allergies, mais également pour le soin des cheveux et sa capacité à les déjaunir. Cependant très polyvalente, ce ne sont pas là ses seules vertus. L’huile essentielle de tanaisie annuelle est aussi efficace pour soulager les douleurs inflammatoires et pour résoudre les problèmes de circulation sanguine. Elle est également un excellent neurotonique et agit contre la fatigue nerveuse et la dépression. Attention toutefois, elle est composée de molécules potentiellement dangereuses, elle s’utilise avec précautions. Nous verrons dans cet article dans quels cas et comment l’employer.

L’huile essentielle de tanaisie annuelle et ses multiples vertus

1- Pour le soin des allergies de la peau et les brûlures

Cette huile essentielle est parfaite pour palier aux réactions allergiques de la peau. Calmante, anti-inflammatoire, antiallergique, antihistaminique, et antiprurigineux, elle soulage les affections de la peau comme les démangeaisons et rougeurs, la couperose, l’eczéma, le psoriasis, les poussées d’urticaire, et les piqûre d’insectes ou de plantes. Elle est également recommandée pour soigner les brûlures car elle stimule la régénération cutanée et favorise une rapide cicatrisation. On l’emploie également pour apaiser les coups de soleil et pour éviter les vergetures. De plus, elle favorise le ralentissement de l’apparition des rides et donne du tonus à la peau.

– Synergies possibles pour apaiser les infections de la peau

Pour apaiser les infections cutanées, certaines huiles essentielles peuvent être fort intéressantes utilisées en synergie avec la tanaisie annuelle. Parmi les plus réputées, les huiles essentielles d’hélichryse italienne (ou immortelle), de camomille romaine ou allemande, de millepertuis, de géranium, ainsi que les lavandes comme la lavande vraie et lavande aspic. On peut aussi l’accompagner d’un macérat de calendula, très apaisant pour les peaux fragiles.

– Comment l’utiliser pour le soin des allergies cutanées ?

L’huile essentielle de tanaisie annuelle s’utilise par voie topique uniquement (par la peau) : mélanger une ou deux gouttes dans une crème de jour, ou comme composant dans un masque pour le visage (par exemple une ou deux gouttes dans une pâte d’argile). En synergie avec d’autres huiles essentielles, mélanger la même quantité de gouttes de chacune d’entre elles dans un flacon, bien mélanger puis utiliser une ou deux gouttes du mélange. Pour un massage, mélanger les huiles essentielles choisies à une huile végétale ou un macérat huileux (en règle générale mélanger 20 % d’huiles essentielles pour 80 % d’huile végétale) et masser les zones concernées.

Recette pour soulager les piqûres d’insectes (araignées, moustiques) du D. Baudoux

Mélanger ensemble les huiles essentielles de géranium rosat (5 ml), avec de l’eucalyptus citronné ( 4.5 ml) et de la tanaisie annuelle (0.5 ml). Utiliser cette synergie en appliquant 1 goutte du mélange directement sur la piqûre.

2- La tanaisie annuelle pour soulager les allergies saisonnières

L’huile essentielle de tanaisie annuelle possède des vertus antihistaminiques fortement intéressantes, notamment grâce à la présence de chamazulène, elle est parfaite pour combattre l’allergie saisonnière du printemps occasionnée par les pollens (toux, asthme allergique, nez qui coule, yeux qui pleurent). Elle est l’alliée des allergiques !

– Synergies possibles pour le confort respiratoire allergique et pour lutter contre l’asthme

Le rhume des foins encombre le système respiratoire et les bronches. Pour dégager le nez et la gorge, et pour lutter contre l’allergie, les huiles essentielles de khella, d’inule odorante, d’estragon de camomille romaine et de ravintsara seront d’un grand renfort.

Comment l’utiliser pour soulager les allergies ?

Pour le confort respiratoire, elle s’utilise essentiellement en massage sur le plexus solaire et la colonne vertébrale. Pour ce faire, diluer préalablement les huiles essentielles dans une huile végétale (l’huile de calophyllum est parfaite). Pour un effet plus rapide, verser une goutte d »huile essentielle (ou d’une synergie d’huiles essentielles) sur un mouchoir et inhaler le mouchoir.

3- Pour améliorer le système circulatoire

Pour ses vertus circulatoires et anti-inflammatoires, l’huile essentielle de tanaisie annuelle débloque les congestions veineuses et active la circulation sanguine. Elle apaise en parallèle les varices et les hémorroïdes, ainsi que les jambes lourdes.

– Synergies possibles pour le confort circulatoire

En cas de jambes lourdes, on peut associer les huiles essentielles de cyprès toujours vert, de cèdre de l’Atlas, d’immortelle, de myrthe rouge, de patchouli, de lentisque pistachier, et également la menthe poivrée (attention, pas plus de 5% d’huile essentielle sur le volume total pour cette dernière).

Comment l’utiliser pour une meilleure circulation sanguine ?

L’huile essentielle de tanaisie annuelle s’utilise uniquement par voie topique (en application locale par la peau), sous forme de massages ou en bain. Pour ce faire, il est nécessaire de la diluer préalablement dans une huile végétale ou un macérât huileux. L’huile végétale de calophyllum, pour ses effets circulatoires, ou encore le millepertuis, sont deux bases parfaites pour cette utilisation. Outre l’huile essentielle de menthe poivrée qui devra être largement plus diluée que les autres huiles (voir plus haut), préparer une huile de massage en mélangeant les huiles essentielles choisies à une base végétale à raison de 20 % d’huiles essentielles pour 80 % d’huile végétale. Puis, masser les zones concernées. On peut également opter pour un bain circulatoire, en mélangeant une quarantaine de gouttes d’un mélange d’huiles essentielles (en faisant toujours bien attention à la menthe poivrée) dans une poignée de sels d’Epson (environ 100 grammes).

5- La tanaisie annuelle pour soulager les douleurs inflammatoires

Grace à ses propriétés anti-inflammatoires, on peut également utiliser l’huile essentielle de tanaisie annuelle pour soulager l’arthrose, l’arthrite et les rhumatismes, les tendinite et les névrite, ainsi que la sciatique. Par contre, il est conseillé de l’utiliser en synergie avec d’autres huiles essentielles aux vertus anti-inflammatoires et également antalgiques.

Synergies possibles pour le confort articulaire et les rhumatismes

Les huiles essentielles d’eucalyptus citronnée, de katrafay, de camomille romaine, de romarin à camphre, de sarriette des montagnes, de lavande aspic, de marjolaine à coquille, de sapin baumier, de gaulthérie couchée, et de menthe poivrée sont les plus appropriées.

Comment l’utiliser pour le confort articulaire

L’huile essentielle de tanaisie annuelle s’utilise toujours et uniquement par voie topique, en massages ou en bain, en respectant les doses indiquées plus haut.

6- La tanaisie annuelle est idéale pour le bien-être psychologique

Grâce à la présence élevée de chamazulène, l’huile essentielle de tanaisie annuelle est aussi sédative et hypotensive, ce qui lui confère des qualités apaisantes et relaxantes. Elle peut être intéressante en cas d’épuisement ou de dépression légère, et permet de retrouver bien-être et sérénité.

Comment l’utiliser pour l’apaisement moral

Verser simplement une goutte sur un mouchoir et respirer l’effluve dégagée. On peut aussi simplement sentir son agréable odeur directement depuis le flacon.

4- L’allié des cheveux gras et des pellicules

Pour les cheveux gras, l’huile essentielle de tanaisie annuelle régule les excès de sébum tout en limitant les pellicules et en soulageant les démangeaisons du cuir chevelu. A noter que le bleu intense généré par la présence du chamazulène de la tanaisie donne de jolis reflets nacrés aux cheveux décolorés et jaunis.

Comment l’utiliser pour le soin des cheveux et du cuir chevelu

Verser une à deux gouttes d’huile essentielle dans la dose de shampoing ou de l’après-shampoing. En l’association avec l’huile essentielle d’ylang-ylang, les reflets nacrés seront décuplés d’une douceur et d’une brillance exemplaire des cheveux.

Précautions d’utilisation

Du fait de sa teneur en cétones élevée, cette huile essentielle est neurotoxiques et abortives. Elle est donc proscrite pour les femmes enceintes et allaitantes. Ne pas utiliser pour les enfants de moins de 6 ans et les personnes épileptiques, sauf avis contraire médical. Très irritante, elle ne doit pas être appliquée près des zones sensibles comme les yeux, les muqueuses et les oreilles. Attention également, cette huile essentielle est hormone-like (action mimétique aux œstrogènes). Ce qui signifie qu’il ne faut pas l’utiliser en cas de cancer, ou d’antécédents de cancers hormono-dépendants (cancer du sein, prostate, utérus). Comme toutes les huiles essentielles, elle doit être conservée dans un endroit sec, loin de toute source de chaleur et d’humidité. A noter que ces quelques conseils restent très généraux et ne prennent pas en compte un éventuel terrain allergique personnel. Un avis médical est recommandé avant toute utilisation.

Un peu de bio pour terminer…

La tanaisie annuelle, du nom botanique « Tanacetum annuum » fait partie de la famille des astéracées. Son huile essentielle est obtenue à partir des feuilles de la plante. Elle doit la couleur bleue qui caractérise son huile essentielle à une molécule appelée le chamazulène. Parmi ses composants principaux, on retrouve des cétones, des sesquiterpènes, et jusqu’à 60% de monoterpènes selon les extraits.

Références bibliographique

Aude Maillard, Docteur en Pharmacie & Aromatologue
Danièle Festy, la bible de l’aromathérapie
Recette contre les piqûres d’insectes, Dr. Baudoux

Laisser un commentaire