Le macérât huileux d’Arnica

19 janvier, 2012 par Marie-Laure



Nom latin : Arnica montana
Famille : astéracées

L’huile d’arnica est le résultat de la macération des pétales de la fleur d’arnica dans de l’huile, le plus souvent il s’agit d’huile de tournesol. Ainsi chargée des principes actifs de la plante, cette huile possède de nombreux bienfaits pour la santé.

Puissant anti-douleur et anti inflammatoire, l’huile d’arnica calme la douleur et apaise les contusions. Coups, bleus, entorses, douleurs articulaires et rhumatismales, elle agit de manière très efficace pour résorber les œdèmes et les hématomes et détend les muscles endoloris.  Elle est tout aussi efficace pour soulager les jambes lourdes et les varices en favorisant la circulation du sang. L’huile d’arnica est également un excellent agent antioxydant qui préserve l’élasticité de la peau, et répare les tissus dermiques atones. Enfin, cette huile est également utile dans le traitement des troubles ORL comme la toux et la bronchite.

Sur le plan émotionnel, l’arnica « plante solaire » soigne aussi les « bleus de l’âme », elle « illumine » les zones d’ombre. Elle sera efficace en cas de troubles affectifs et psychiques importants (deuil, séparation). Elle aidera les individus troublés à trouver l’apaisement, et à « faire face ». L’arnica soulagera également les personnes nerveusement fatiguées et épuisées moralement.

Utilisation du macérât huileux d’arnica

Le macérât huileux d’arnica se trouve en solution toute prête dans le commerce. Il peut s’utiliser tel quel comme huile de premier secours, mais il convient de respecter les précautions d’emploi fournies avec le flacon. On peut également l’utiliser dans des préparations « maison » telles que des baumes ou des pommades, mélangée ou non à d’autres composants comme des huiles essentielles ou d’autres huiles végétales.

Précautions d’emploi :

Ne pas appliquer sur des plaies ouvertes et purulentes.
Peut provoquer des inflammations ou des irritations locales.
Attention bien entendu aux personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées (marguerite, camomille, pissenlit, etc..).
Ne pas appliquer sur les muqueuses et les yeux, ne pas avaler.

Attention car cette huile macérée tacher les vêtements.

Continuez votre lecture, consultez le chapitre Les huiles végétales et les macérâts huileux.

Pour acheter du macérât huileux d’arnica de bonne qualité, rendez vous sur ma page Acheter des huiles essentielles.

Retrouvez de nombreuses autres recettes à base de macérât d’arnica dans mon livre Plantes de montagne.

plantes de montagne


Posté dans Huiles végétales et macérâts huileux

Laisser un commentaire

Note: Votre commentaire est peut-être en attente de modération, merci de ne pas cliquer plusieurs fois.