Les huiles essentielles de A à Z

L’huile essentielle d’orange douce contre le stress et l’insomnie

— 9 minutes de lecture
Cet article a pour objectif de vous faire découvrir les propriétés et caractéristiques propres de cette huile essentielle. Toutefois, sachez que ces propriétés sont fortement dépendantes de la qualité de l'huile essentielle. Voici un article pour vous aider à faire le bon choix : quelle marque d'huiles essentielles privilégier ?


L’oranger, à son origine très ancienne, était cultivé en Chine. Il pousse aujourd’hui aux quatre coins du monde dans les régions chaudes, méditerranéennes et tropicales. Cet arbre fruitier serait sans doute un hybride issu d’un croisement entre la mandarine et le pamplemousse. Toute l’année, l’oranger doux se pare de feuilles luisantes d’un vert très foncé, et au printemps de fleurs blanches très parfumées. Issue du zeste pressé, l’huile essentielle d’orange douce (Citrus sinensis L) est réputée pour son action calmante et apaisante. Ne présentant pas de danger particulier, elle est d’une utilisation relativement simple. Avec certaines précautions, on l’emploie également pour les bébés. Elle procure à la fois optimisme et bonne humeur et favorise un meilleur sommeil. Fruitée et douce, cette huile essentielle a sa place aussi bien dans la maison, qu’en cuisine ou dans le sac. Elle se marie parfaitement avec d’autres huiles essentielles d’agrumes, mais aussi avec les huiles fleuries, épicées et boisées.

Les bienfaits de l’huile essentielle d’orange douce

Pour la détente et le sommeil

Positivante, rééquilibrante et anxiolitique, cette huile essentielle est une essence calmante et sédative. On lui attribue des vertus qui favorisent la joie et la bonne humeur, et qui réchauffe le cœur. Elle est excellente pour soulager le stress, l’anxiété, la nervosité et les insomnies.

Pour assainir l’atmosphère

Par son fort pouvoir antiseptique, bactéricide, antifongique et assainissant, elle est recommandée pour éliminer certains champignons qui provoquent des infections des poumons. Elle est donc largement préconisée en diffusion comme désinfectant aérien.

Pour favoriser la digestion

Carminative, cholagogue et stomachique (facilite la digestion gastrique et la production de bile), elle est également un excellent tonique digestif. Elle est recommandée en cas de spasmes douloureux, de nausées, des flatulences et de constipation. Elle aide également à la détoxification du fois.

Un fluidifiant sanguin

Enfin, on lui attribue des propriétés anticoagulantes, fluidifiantes et activatrices de la circulation sanguine.

L’huile essentielle d’orange douce contre les insomnies et l’anxiété

Anxiété, troubles du sommeil, nervosité et agitation… Des bébés aux parents, tout être humain rencontre dans sa vie des facteurs générant du stress, des peurs et des angoisses. Le système nerveux envoie des signaux à l’organisme et le sommeil est perturbé. Le manque de sommeil entrave à son tour le bon déroulement des activités de la vie courante et génère de la fatigue, de l’épuisement et de l’angoisse. Un bon sommeil est la base d’une bonne santé physique et mentale.

Comment l’utiliser et avec quelles autres huiles ?

Pour lutter contre les troubles du sommeil chez les enfants et les adultes, la meilleure voie d’administration pour cette huile essentielle est la diffusion atmosphérique. On peut également l’utiliser sous forme de massage le soir avant le coucher. En synergie, on peut utiliser d’autres huiles essentielles d’agrumes telles que le petitgrain bigarade, le combawa et les mandarines. Le néroli (la fleurs du bigaradier) est une des plus efficaces du règne des fruitiers d’agrumes. L’huile essentielle de lavande fine a elle aussi sa place, de même que celle de lédon du Groënland.

L’huile essentielle d’orange douce pour le bébé dès 3 mois

Diffuser de l’huile essentielle d’orange douce est autorisé, mais pas n’importe comment. Il convient déjà de bien suivre les indication sur la notice d’utilisation du diffuseur. Par ailleurs, la chambre du bébé doit être aérée régulièrement, avant et après les diffusions. Diffuser par périodes de 30mn seulement, au maximum deux fois dans la journée.

Pour apaiser les enfants de plus de 3 ans

La voie cutanée, sous forme de massage est autorisée dès 3 ans. En règle générale, il est préconisé de mélanger 1 goutte d’huile essentielle d’orange douce dans 4 gouttes d’huile végétale de votre choix. L’huile végétale d’amande douce est parfaitement adaptée aux enfants. Masser le plexus solaire et les pieds avec cette huile avant le coucher.

Le soir avant le coucher, on peut aussi faire prendre un bain apaisant à l’enfant très excité et nerveux. Dans un petit bol de dispersant pour le bain (lait en poudre, sels de bains), ajouter 3 gouttes d’huile essentielle d’orange douce, 3 gouttes d’huile essentielle de petit grain bigarade et 3 gouttes d’huile essentielle de bergamote. Disperser dans l’eau du bain. Tout comme l’orange douce, le petit grain bigaradier et la bergamote possèdent également un fort pouvoir calmant.

Pour les enfants de plus de 6 ans et les adultes

Dès 6 ans, il est possible également d’utiliser l’huile essentielle de lédon du Groenland. Elle est cependant bien plus chère que celle d’orange douce ou de petit grain bigaradier, mais elle possède des vertus calmantes exceptionnelles en cas de troubles du sommeil. Pour les doses, ajouter une seule goutte d’huile essentielle dans 4 gouttes d’huile végétale.

Comment soulager les crises d’angoisse ?

Une autre alternative est d‘utiliser en synergie les huiles essentielles d’orange douce, de camomille romaine et d’ylang-ylang. Préparer un mélange d’huile de massage avec 5ml d’huile végétale (amande douce, argan, jojoba, ou autre) comme base. Ajouter ensuite 10 gouttes d’huile essentielle d’orange douce, 10 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine, et 5 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang. Bien mélanger et masser le thorax le soir au coucher.

L’huile essentielle d’orange douce en diffusion pour assainir l’air ambiant

L’huile essentielle d’orange est un excellent assainissant et antiseptique atmosphérique. Comme nous l’avons vu plus haut, elle est idéale en diffusion, même pour le bébé dès 3 mois.

Avec quelles autres huiles essentielles peut-on l’utiliser ?

Pour assainir l’air ambiant, les huiles essentielles de citron et de pamplemousse, en complément de l’orange douce constituent une parfaite synergie. Pour le mode d’utilisation, se conformer aux doses préconisées sur la notice du diffuseur. En présence d’un bébé de moins de 3 mois, il est plus prudent de se limiter à celle d’orange douce.

L’huile essentielle d’orange douce pour la peau

Pour la beauté, l’huile essentielle d’orange douce est reconnue pour son potentiel à tonifier l’épiderme. Elle est idéale dans les gels douche pour leur apporter un parfum délicieusement fruité et également pour les masques et crèmes de nuit.

Note : cette huile essentielle est photosensibilisante et peut provoquer des brûlures au contact du soleil. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de l’utiliser de préférence le soir.

A noter également que l’huile essentielle d’orange douce, comme la plupart les huiles essentielles d’agrumes, entre comme note de tête dans la fabrication des parfums.

L’huile essentielle d’orange douce pour le confort digestif

L’huile essentielle d’orange douce facilite la production de bile, détoxifie le foie et de ce fait, facilite la digestion. En cas de troubles du système digestif comme les flatulences, les nausées, les douleurs et spasmes, elle peut apporter un réconfort non négligeable. Bien que d’autres huiles essentielles soient plus efficaces que celle-ci dans ce domaine, l’huile essentielle d’orange douce reste une alternative intéressante notamment pour les enfants à partir de 3 ans (sous forme de massage : 1 goutte d’HE pour 4 gouttes d’HV). Dès 6 ans, elle peut se prendre par voie orale sans danger (1 goutte sur un cachet neutre ou une cuillère de miel) après les repas.

Synergie possible pour les adultes et adolescents

En synergie ou individuellement, les huiles essentielles de cardamone, de basilic tropical, d’estragon, de cumin et de gingembre sont idéales pour le confort digestif.

Peut-on utiliser l’huile essentielle d’orange douce pour maigrir ?

Il est souvent mentionné qu’utiliser l’huile essentielle d’orange douce permet de maigrir plus facilement. C’est vrai et faux à la fois ! Tout dépend comment elle est utilisée. Contenant des cétones en grande quantité, son utilisation dans les gels douche favorise effectivement la lutte contre la cellulite en faisant « fondre » la masse graisseuse sous la peau. Cependant, il ne faut pas croire que cela est suffisant. Le surpoids est favorisé par la prise excessive de sucres. Les huiles essentielles d’agrumes comme celle d’orange douce sont très aromatiques. Elles peuvent donc remplacer le sucre dans les yaourts.

L’huile essentielle d’orange douce en cuisine

L’huile essentielle d’orange douce est très aromatique et constitue un excellent arôme dans la composition des plats sucrés et salés. Elle s’utilise facilement dans les desserts ou les gâteaux, mais aussi dans les sauces, les huiles et vinaigres aromatiques. Elle se marie très bien avec les épices comme l’anis, la cannelle, le gingembre, la noix de muscade, les clous de girofle. Elle permet de parfumer agréablement un plat de poisson cru ou cuit, un plat exotique, ou encore une mousse au chocolat, des truffes, un pain d’épices, des glaces… Les idées sont multiples !

Les dangers et précautions d’emploi

Bien qu’étant très souple d’utilisation, même pour les bébés à partir de 3 mois, il faut toutefois l’utiliser à bon escient. Tout d’abord, il faut bien noter que l’huile essentielle d’orange douce est issue des zestes de l’orange, elle est donc photosensibilisante au contact du soleil. Son emploi par voie cutanée (la peau) est donc limité au soir. Il ne faut pas s’exposer au soleil jusqu’à 12h après une application sur la peau, et ne pas l’associer à des produits solaires. De plus, elle peut s’avérer allergène à certaines personnes présentant des allergies. Enfin, elle est proscrite aux femmes enceintes et allaitantes.

6 réponses à “L’huile essentielle d’orange douce contre le stress et l’insomnie”

  1. bonjour.une parente souffre de dystonie-neuro-végétatif,elle vient
    d’éssaiyer,de prendre avant le coucher
    1goutte d’huile d’orange douce+1cuiller
    de miel,toutes les syptomes de la
    dystonie ont disparus,elle voudrais
    savoir la durée du traitement,car elle
    àessaiyais de nombreuses teintures de
    plantes calmante,qui ont diminueé

    bonjour.une de ma connaissance,
    souffre de dystonie-neuro-végétatif.
    elle à pris 1 goutte d’huile d’orange
    douce,dans 1 cuiller de miel,le soir
    au coucher.tous les syptomes de la
    dystonie ont disparus,elle voudrais
    continuer ce traitement,aussi
    longtent que possible,et savoir la
    durée du taitement.je vous remercie
    d’avance.

  2. En réponse à venans paul-hubert : L’huile essentielle d’orange douce peut également s’utiliser par voie orale mais toujours diluée (dans un peu de miel ou sur un morceau de sucre) : 1 goutte pour une cuillerée à café.

  3. Bonsoir Espée17, l’huile essentielle d’orange douce peut s’utiliser diluée dans un peu d’huile végétale (10 gouttes pour 10ml environ), ou en mélange par moitié avec l’huile essentielle de marjolaine (huile également excellente en cas de moral en baisse), en massage sur le plexus solaire, les tempes, le dos ou même les pieds. Attention toutefois car elle est photosensibilisante, pas d’exposition au soleil après son application !

  4. De quelle manière l’HE d’orange est-elle la plus efficace pour compléter un traitement allopathique contre l’angoisse, les insomnies, les ruminations et le moral en berne ? En diffusion continue ou seulement sur un temps précis ? En massage au niveau du plexus est-ce que ça peut s’avérer plus efficace ou bien sur les tempes ?
    Merci

  5. peut- on utiliser l’uile essentielle dorange pour les voies respiratoire ‘mode d’emplois merci

Laisser un commentaire